Jean-Pierre Rives va (enfin) exposer à Toulouse

Jean Pierre Rives exposera plusieurs oeuvres monumentales dans les jardins du grand rond à Toulouse

Enfin Toulouse rend hommage à l’un de ses plus illustres représentants.

Le point commun entre le sportif et l’artiste

Pierre Cohen, maire de Toulouse a tenu une conférence de presse mardi 16 mars avec l’artiste Jean-Pierre Rives : au programme l’exposition sculpturale de ce dernier.

La mairie de Toulouse a d’abord tenu à rendre hommage à Jean-Pierre Rives « l’enfant du Pays ».

Très connu pour ses exploits comme capitaine du XV de France de rugby dans les années 1970 et 80, Jean-Pierre Rives s’est imposé comme  artiste de grand talent dans le domaine de la sculpture. C’est donc en toute logique que sa ville de naissance présente aujourd’hui son exposition, la première de l’artiste et ancien joueur du Stade Toulousain dans la ville rose.

Pour Pierre Cohen cette exposition répond à une volonté de “mettre l’art à la disposition des populations, le rendre accessible à tous“.

L’artiste, a dit toute sa joie en cette période de tournoi des 6 nations « c’est avec beaucoup d’émotion que je reviens ici, j’ai trouvé l’enthousiasme très grand ». Après avoir exposé à Paris, Bruxelles, New York ou Los Angeles, l’artiste ne s’offusque pas de cet hommage tardif. Jean Pierre Rives a dit seuleument avoir « envie de faire une très grande exposition ici ».

Ses œuvres sculptées à partir de matériaux qu’il recherche, récupère, coupe et assemble puisent leur source à travers le métal. Le point commun entre le sportif et l’artiste, la combativité, l’acharnement, l’énergie flamboyante et la beauté du geste.

Pendant plusieurs semaines, du 5 mai au 15 septembre 2010, une quinzaine de sculptures monumentales, anciennes et nouvelles, seront exposées à l’air libre dans les jardins du Grand Rond.

Dorothée Ropivia

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.