Procès Viguier : journée décisive

jacques-viguierC’est une journée décisive qui s’annonce dans le procès du professeur de droit Jacques Viguier accusé du meurtre de son épouse Susy Viguier.

Devant la cour d’assises du Tarn, l’amant de Susy Viguier, Olivier Durandet, est aujourd’hui attendu à la barre.

Mis en examen pour subornation de témoin et faux témoignage, Olivier Durandet est désormais accusé par la justice d’avoir incité la baby sitter du couple Viguier à ne pas dire toute la vérité sur sa présence, le lendemain de la disparition de Susy, dans la maison de la famille Viguier.

La disparition date du 27 février 2000. Le lendemain, la baby sitter et Olivier Durandet pénétraient ensemble dans la maison. Un fait nouveau dévoilé la semaine dernière par une baby sitter en état de choc à la barre de la cour d’assises du Tarn et sur lequel, Olivier Durandet va devoir s’expliquer.

L’accusation, le président et surtout les avocats de Jacques Viguier, Dupond Morreti et Lévy devraient tenter d’apporter un nouvel éclairage à ce second procès Viguier. Pourquoi Olivier Durandet a t il menti sur cette journée ? A t il ou non modifié la maison des Viguier ? Que savait il exactement ?

Dernière personne à avoir vu la disparue vivante, Olivier Durandet avait toujours bénéficié du soutien de l’accusation et ses analyses, suivies par la police. Témoin à la barre, son intervention pourrait être aujourd’hui décisive.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.