les nouvelles colonies israéliennes illégales pour ban Ki Moon

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, partage la profonde frustration des dirigeants palestiniens et des membres de la Ligue des Etats arabes après l’annonce par Israël de la construction de nouveaux logements à Jérusalem-Est, a déclaré jeudi son porte-parole.

efforts pour organiser des négociations indirectes

« Les colonies sont illégales et leur extension viole la Feuille de route » sur le processus de paix au Moyen-Orient, a ajouté Martin Nesirky, lors d’un point de presse au siège des Nations Unies à New York.

M. Ban a condamné le 10 mars la décision du ministère israélien de l’Intérieur d’autoriser la construction de nouveaux logements à Jérusalem-Est. De nombreux pays, dont les Etats-Unis, ont également condamné cette décision.

M. Nesirky a indiqué que l’ONU avait formellement protesté auprès du gouvernement israélien. « Nous sommes aussi en contact avec les dirigeants palestiniens et leur conseillons de continuer à participer aux efforts pour organiser des négociations indirectes. Les Nations Unies sont actives sur le terrain et se coordonnent avec leurs partenaires internationaux dans la perspective de la réunion du Quatuor à Moscou », a-t-il ajouté.

Le Secrétaire général doit se rendre en mars en Israël, en Cisjordanie et dans la bande de Gaza après avoir participé le 19 mars à une réunion du Quatuor sur le Moyen-Orient (Etats-Unis, Russie, ONU et Union européenne) dans la capitale russe.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.