Critiques internationales contre les nouvelles colonies israëliennes

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a condamné la décision du ministère israélien de l’Intérieur d’autoriser la construction de nouveaux logements à Jérusalem-Est alors qu’il doit se rendre en mars en Israël, en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.

1.600 nouveaux logements à Jérusalem-Est

Au regard du droit international, l’implantation de colonies est illégale, a rappelé le porte-parole du Secrétaire général dans un communiqué publié mardi soir au siège de l’ONU à New-York.

Les autorités israéliennes ont approuvé mardi la construction de 1.600 nouveaux logements à Jérusalem-Est. L’implantation de ces colonies va à l’encontre des obligations israéliennes au regard de la Feuille de route et sape toute évolution vers un processus de paix viable, a-t-il ajouté.

Avant de se rendre en Israël et dans le Territoire palestinien occupé, M. Ban participera le 19 mars à Moscou à la réunion du Quatuor (Etats-Unis, Russie, ONU et Union européenne) qui soutient l’application de la Feuille de route appelant à la création de l’Etat de Palestine, vivant côte à côte avec Israël dans la paix et la sécurité.

Les récents développements dans le processus de paix au Moyen-Orient ont aussi été au centre des discussions entre M. Ban et le Vice-Premier ministre israélien Silvan Shalom, qui se sont rencontrés lundi à New York.
Lors de cet entretien, le Secrétaire général a regretté le manque de progrès dans la reconstruction et la réhabilitation de Gaza, un an après le conflit qui a opposé Israël et le mouvement palestinien Hamas. Il a appelé une nouvelle fois Israël à lever son blocus de Gaza.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.