le mandat des casques bleus prolongé au Tchad et en Centrafrique

Le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux opérations de maintien de la paix, Alain Le Roy, a proposé vendredi au Conseil de sécurité une prolongation technique de deux mois du mandat de la Mission des Nations Unies en République centrafricaine et au Tchad (MINURCAT) pour pouvoir réfléchir à l’avenir de cette mission avec les autorités tchadiennes qui souhaitent son départ.

opérations militaires en cours

Cette extension de deux mois, qui a été acceptée par le Tchad, « doit permettre de donner du temps pour tenter de trouver un accord avec les autorités tchadiennes sur l’avenir de la MINURCAT au Tchad, car beaucoup de membres du Conseil ont souligné l’importance de garder la MINURCAT sur le terrain », a dit M. Le Roy à la presse à l’issue de consultations à huis-clos avec le Conseil de sécurité.

Alain Le Roy a effectué la semaine dernière une mission dans la capitale tchadienne N’Djamena pour rencontrer les autorités tchadiennes, alors que le mandat de la MINURCAT expire le 15 mars 2010. Le 17 février, le Conseil de sécurité avait exprimé son plein soutien à la Mission des Nations Unies.

Par ailleurs, M. Le Roy a indiqué que ses consultations avec le Conseil de sécurité avaient porté sur la reconfiguration de la Mission de l’Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUC), alors que son mandat expire à la fin mai.

Des contingents de casques bleus déployés dans l’ouest de la République démocratique du Congo (RDC) pourraient partir autour du 30 juin 2010, a-t-il dit. En revanche, les casques bleus déployés dans l’est du pays vont rester encore un certain temps en raison d’opérations militaires en cours, a-t-il ajouté.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.