Au Togo des troubles après l’annonce de la réélection de Faure Gnassingbé

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a appelé au calme au Togo, où les résultats provisoires de l’élection présidentielle du 4 mars ont été annoncés samedi.

“Le Secrétaire général prend note des résultats provisoires de l’élection présidentielle du 4 mars au Togo annoncés aujourd’hui par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI). Durant cette période, il appelle au même calme et à la même retenue que le jour du vote”, a dit son porte-parole dans une déclaration publiée samedi soir à New York.

Selon la presse, la Commission électorale nationale indépendante (Céni) a annoncé que le Président sortant Faure Gnassingbé avait été réélu avec 60,92 % des suffrages, devant son principal opposant Jean-Pierre Fabre, qui a recueilli 33,94 % des voix. Ce dernier a catégoriquement rejeté sa défaite et a annoncé des manifestations.

Ban Ki-moon “réitère son appel à tous les dirigeants politiques et à leurs partisans afin d’éviter tout acte susceptible de porter atteinte à la conclusion pacifique du processus électoral”, a ajouté son porte-parole. “Il les exhorte également à résoudre tout contentieux électoral par le biais des procédures légales et institutionnelles et lance un appel pour que toute plainte soit étudiée et jugée dans la transparence et le souci d’équité.”

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.