Ban Ki Moon au Chili pour évaluer l’aide internationale

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, va s’envoler jeudi soir vers le Chili pour exprimer sa solidarité à la population et au gouvernement et pour évaluer l’ampleur des dégâts et l’assistance humanitaire nécessaire après le séisme d’une magnitude de 8,8 qui a frappé le pays le 27 février, a annoncé son porte-parole.

M. Ban doit rencontrer vendredi la Présidente sortante Michelle Bachelet et le Président-élu Sebastian Pinera, ainsi que des responsables du gouvernement chargés de l’assistance dans les situations humanitaires d’urgence et de catastrophes naturelles.

Le Secrétaire général doit réitérer l’engagement des Nations Unies à assister le gouvernement et la population avec l’aide requise, à la fois dans l’immédiat et sur le long terme.

Lors de sa visite, il doit également se rendre dans la ville de Concepcion, une des villes les plus touchées par le séisme, et rencontrer des employés de la Commission économique des Nations Unies pour l’Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC) d’autres agences et programmes des Nations Unies qui sont présents au Chili.

Plus de 800 personnes ont été tuées et 2 millions d’autres affectées par le séisme. Le gouvernement chilien a déclaré six des 15 régions du pays zones de catastrophe naturelle.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.