Sida : plan international en faveur des femmes

Victimes d’inégalités et de violations des droits humains fondées sur le genre, les femmes et les jeunes filles sont davantage exposées aux risques de transmissions du VIH/sida, a souligné mardi le Directeur exécutif du Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA), Michel Sidibé.

leur capacité à exiger des rapports sexuels protégés

« La violence contre les femmes est inacceptable et ne peut pas être toléré », a déclaré M. Sidibé, à l’occasion du lancement d’un Plan d’action 2010-2014 spécifiquement axé sur la protection des femmes et des jeunes filles. « En leur volant leur dignité, nous perdons l’opportunité d’exploiter le potentiel de la moitié de l’humanité pour atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD). Les femmes et les jeunes filles ne sont pas victimes, elles sont le moteur de la transformation sociale ».

Plus de 70% des femmes dans le monde subissent des violences, ce qui limite leur capacité à exiger des rapports sexuels protégés. Par exemple, en Afrique du Sud, la prévalence du VIH chez les jeunes femmes entre 15 et 24 ans est en moyenne deux fois supérieure à celle observée chez les hommes du même âge.

le soutien de la chanteuse Annie Lennox

« Je pense que nous avons besoin d’un grand mouvement pour le changement », a-t-elle déclaré Annie Lennox, artiste écossaise de renommée internationale, qui était présente pour inaugurer le lancement du Plan d’action.

« Depuis trop longtemps les sociétés ont été incapables, ou n’ont pas voulu, parler de ces inégalités comme des moteurs de l’épidémie », a pointé la Vice-Secrétaire générale des Nations Unies, Asha-Rose Migiro.

Le plan d’action permettra, entre autres, d’améliorer la collecte de données, de renforcer les réseaux de prévention, notamment les réseaux de femmes vivant avec le VIH/sida, mais également de pousser les Etats à développer des programmes de renforcement des capacités des femmes et d’accès aux services de prévention et de traitement de la maladie.

Selon un rapport de l’ONUSIDA de décembre 2008, 33,4 millions de personnes vivent avec le VIH/sida dans le monde, dont 15,7 millions de femmes, soit presque la moitié.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.