Elections sous tension au Togo

Le Secrétaire-général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a exhorté mardi tous les dirigeants politiques togolais à contribuer à ce que l’élection présidentielle « soit crédible et pacifique et qu’elle reflète la volonté du peuple togolais ».

Cette élection, qui se déroulera le 4 mars, « représente une occasion importante pour le pays de continuer à renforcer ses institutions démocratiques, et à promouvoir la cohésion nationale, la stabilité et le développement durable », a déclaré M. Ban. Il appelle « tous les segments de la société à éviter tout acte susceptible d’exacerber les tensions avant, pendant ou après le scrutin ».

Ban Ki-moon a également réitéré l’engagement continu des Nations Unies à appuyer le processus électoral au Togo.

En 2005, lors du dernier scrutin présidentiel, des violences post électorales avaient provoqué la fuite de 45.000 personnes dans les pays voisins, selon le Haut commissariat pour les refugiés (HCR) et fait entre 400 et 500 morts, selon un rapport du Haut commissariat aux Droits de l’Homme (HCDH).

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.