Barèges tire ses dernières cartouches avec les transports

aire urbaine toulousePhilippe Douste Blazy avait longtemps bataillé pour une deuxième “rocade” toulousaine. A quelques jours d’élections régionales qui s’annoncent difficile pour l’UMP, Brigitte Barèges reprend l’idée “des nœuds d’échanges à distance de 10 à 20 kms du cœur de Toulouse“.

Dans la matinée du mardi 2 mars, les usagers de la rocade toulousaine ont vécu, avec un brin de résignation, leur énième « bouchon de l’année » atteignant les 60 km. Comme des milliers d’autres habitants du Grand Toulouse, le n° 2 de la liste « Osons Midi-Pyrénées » en Haute-Garonne, Vincent Novès, s’est retrouvé bloqué à la sortie de son domicile de Balma pour se rendre à son travail à Saint-Simon.” constate la député maire de Montauban qui veut aujourd’hui proposer un plan pour faire sauter les fameux bouchons toulousains.

Une situation” estime Barèges  “résultat d’une politique régionale où les déplacements ont plus été plus subis que réfléchis” qui propose une nouvelle donne  transports en Midi Pyrénées et surtout à Toulouse.

Le projet que nous proposons avec tous nos co-lisitiers repose sur une approche multimodale des transports respectueuse des principes du Grenelle de l’environnement. Ce plan est une « fusée à trois étages » et devra organiser : les besoins internes de déplacements dans la grande agglomération de Toulouse ; en 2ème couronne, des nœuds d’échanges à distance de 10 à 20 kms du cœur de Toulouse par la création d’une dizaine de plateformes multimodales au croisement de toutes les lignes TER : gares, parking-relais, et offres complémentaires de transports (bus, vélos, taxis…) ;  le désenclavement des 8 départements par la création d’infrastructures routières nouvelles ou de contournement telles la RN 88 entre Albi et Rodez, la RN 124 entre Léguevin et Auch…” a précisé Brigitte Barèges qui a reçu lundi à Figeac -fief de Martin Malvy- le soutien de laurent Wauquiez.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.