Avant les Oscars, l’ONU tente de sensibiliser Hollywood

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, était à Los Angeles (Etats-Unis) de dimanche à mardi pour rencontrer l’industrie du spectacle américaine et la mobiliser autour des enjeux globaux que sont le réchauffement climatique, la faim dans le monde ou la crise financière.

Les Messagers de la paix des Nations Unies

L’objectif de la visite était d’étudier comment l’ONU et l’industrie du spectacle peuvent joindre leurs forces afin de mobiliser l’opinion publique autour des questions décisives pour l’avenir de la plaète et des populations les plus vulnérables.

L’ONU travaille déjà avec Hollywood à travers son programme Creative Community Outreach Initiative. Parmi les projets réalisés, le tournage au siège de l’ONU d’un épisode de la série télévisée à succès « Ugly Betty » qui a mis en valeur la campagne de l’ONU de sensibilisation contre le paludisme.

Lors de son séjour à Los Angeles, Ban Ki-moon a prononcé un discours devant le Global Creative Forum qui est une plateforme de partenariat entre les chefs de file de l’industrie du spectacle et l’ONU. Il a évoqué les situations dramatiques que vit le personnel des Nations Unies, dont récemment le séisme meurtrier qui a frappé Haïti. Les Messagers de la paix des Nations Unies, Stevie Wonder, Michael Douglas et Terry George, le réalisateur d’ « Hôtel Rwanda », étaient présents à cette manifestation.

Mardi, l’Université de Californie-Los Angeles (UCLA) a remis au Secrétaire général de l’ONU la médaille d’honneur de l’établissement. M. Ban a prononcé un discours sur les défis globaux que l’ONU doit relever, comme le changement climatique, l’approche de la date butoir pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement en 2015 et le besoin pressant de renforcer les capacités des femmes dans le monde. Il a appelé les Californiens à se mobiliser autour de l’ONU et de ses valeurs.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.