Les déchets électroniques : nouveau cauchemar environnemental

La vente de produits électroniques dans des pays comme la Chine et l’Inde, en Afrique ou en Amérique latine, devrait exploser dans les 10 prochaines, ce qui pourrait avoir de graves conséquences environnementales, avertit lundi le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) dans un rapport d’experts.

une pollution toxique importante

« Ce rapport souligne l’urgence de mettre en place des processus ambitieux, formels et régulés pour le ramassage et la gestion des déchets électroniques », a déclaré le Directeur exécutif du PNUE, Achim Steiner.

Il a notamment insisté sur la situation de la Chine qui est déjà le deuxième producteur de déchets électroniques au monde, derrière les Etats-Unis, avec 2,3 millions de tonnes par an et des procédures d’incinération inadéquates qui entraînent une pollution toxique importante.

Toutefois, « la Chine n’est pas la seule à être face à un sérieux défi. L’Inde, le Brésil, le Mexique et d’autres risquent également d’être confrontés à de graves conséquences environnementales et sanitaires si le recyclage est laissé aux aléas du secteur informel », a-t-il ajouté.

une augmentation des déchets d’ordinateurs de 200 à 400%

Le rapport, intitulé « Recycling from E-Waste to Resources », est basé sur des données fournies par onze pays en développement afin d’estimer leur production de déchets électroniques actuelle et future, ordinateurs, imprimantes, téléphones portables, appareils photos numériques, réfrigérateurs, jeux ou télévisions.

En Afrique du Sud et en Chine, le rapport prévoit une augmentation des déchets d’ordinateurs de 200 à 400% d’ici à 2020. En Inde, cette augmentation devrait atteindre 500%.

La téléphonie mobile devrait quant à elle produire sept fois plus de déchets en 2020 qu’en 2007 en Chine, dix-huit fois plus en Inde. En outre, la proportion de déchets de téléviseurs devrait doubler dans ces deux pays et celle des réfrigérateurs pourrait tripler en Inde.

Le rapport appelle le monde en développement à se préparer à ces augmentations, non seulement en raison de leurs conséquences sanitaires, mais aussi parce que bien gérées, « elles peuvent ouvrir des possibilités en matière d’emplois, de diminution des émissions et de récupération de métaux précieux, argent, or, palladium, cuivre et indium ».

« S’ils agissent maintenant et s’ils planifient efficacement, plusieurs pays peuvent transformer ce défi en une opportunité », a dit Achim Steiner.

Articles Récents

C’était Christophe Revault

C’était Christophe Revault

Christophe Revault, ancien gardien du Toulouse Football Club est mort ce jeudi à l'âge de 49 ans. Les hommages se…

7 mai 2021
Les contrebandiers tentent de faire passer 70 cartouches de cigarettes

Les contrebandiers tentent de faire passer 70 cartouches de cigarettes

Malgré les restrictions de déplacement entre la France et l'Espagne, les contrebandiers tentent de contourner les frontières. A côté de…

7 mai 2021
Les Toulousains invités à s’exprimer sur la rénovation de la Rue de Metz

Les Toulousains invités à s’exprimer sur la rénovation de la Rue de Metz

La rue de Metz va changer de visage. Pour rénover cette artère haussmanienne et centrale de Toulouse, la mairie de…

7 mai 2021
L’émouvant hommage d’Airbus à Bernard Ziegler

L’émouvant hommage d’Airbus à Bernard Ziegler

L'un des cadres visionnaires d'Airbus, Bernard Ziegler est décédé. Airbus a rendu hommage à ce pionnier de l'aviation qui a…

5 mai 2021
Toulouse : un robot pour l’ablation d’une tumeur aux reins

Toulouse : un robot pour l’ablation d’une tumeur aux reins

Une équipe de chirurgiens du CHU de Toulouse a expérimenté avec succès une nouvelle technique pour l'ablation de certains formes…

5 mai 2021
Tarbes. des Pompiers agressés lors d’une intervention : 1 blessé

Tarbes. des Pompiers agressés lors d’une intervention : 1 blessé

Lors d'une intervention sur la commune d'Andrest, à quelques kilomètres au nord de Tarbes, 3 sapeurs pompiers ont été violemment…

5 mai 2021