Haïti : l’aide alimentaire en priorité aux femmes

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a lancé un nouveau mode de distribution de nourriture aux victimes du séisme du 12 janvier en Haïti, en accordant la priorité aux femmes à qui des coupons donnant droit à un sac de riz de 25 kilos sont pré-distribués.

« Notre objectif est de soulager la souffrance de la population fortement affectée par le tremblement de terre. Les coupons sont distribués uniquement aux femmes qui sont d’ailleurs les seules autorisées à pénétrer sur les sites de distribution », a expliqué le porte-parole local de l’agence, Fédrique Pierre.

« Le PAM veut distribuer le maximum de nourriture possible et atteindre le plus de gens possible dans un laps de temps très court », a aussi précisé Fédrique Pierre. Cette distribution vise 450.000 familles totalisant environ 2 millions de personnes. Elle s’étend sur une période de deux semaines.

De nombreuses femmes ont déjà bénéficié de cette aide alimentaire. « Cette nourriture est vitale pour moi car je n’ai pas d’;argent pour en acheter. Ma maison s’est effondrée et je vis dans la rue », déclare Edith Sanon, 65 ans, qui vit depuis le 12 janvier de la solidarité des voisins. Elle vient de recevoir sa ration de riz dans le centre de distribution du « Grace Children hospital mais elle ne sait pas comment elle va pouvoir préparer la nourriture. « Je n’ai même pas de charbon ni de l’huile », dit-elle.

Si les femmes étaient les seules visées dans cette opération, des hommes en reçoivent également. « La priorité reste les femmes. Mais lorsque les familles sont réduites et que la femme est empêchée, elle remet le coupon au garçon qui pourra recevoir l’aide », précise le coordonateur de la distribution de l’aide du centre de « Grace Children », Joseph Fleuritoine.

Seize points stratégiques de distribution établis

Plusieurs partenaires contribuent à la réalisation des opérations de distribution de l’aide alimentaire. Alors que le PAM fournit les coupons et les produits alimentaires aux ONG partenaires, ces dernières assurent la distribution en partenariat avec les mairies. Le gouvernement haïtien, pour sa part, fait des recommandations suite au recensement des bénéficiaires effectué par les mairies dans leur commune respective.

Seize points stratégiques de distribution ont été établis. Ils couvrent la capitale et les zones environnantes telles les communes de Delmas, Tabarre, Cité Soleil, Carrefour et Croix-des-Bouquets.

Les opérations de distribution s’effectuent sous la protection de la Police Nationale d’Haïti (PNH) appuyée par la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) et les troupes américaines.

L’action du PAM ne se circonscrit pas dans la capitale et dans les communes limitrophes. L’agence vient aussi en aide aux populations des villes de provinces, aux hôpitaux et orphelinats. Les distributions de l’aide aux victimes du séisme prendront des formes diverses et se poursuivront jusqu’à la fin de 2010.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.