Football : les supporters Ultras en séminaire en Autriche

Des représentants de supporters de toute l’Europe, y compris des associations de supporters et des groupes ultras ont été invités par le réseau Football Supporters Europe (FSE) l’UEAFA et le Conseil de l’Europe. Des responsables de la police et de la sécurité dans les stades et des représentants des gouvernements se sont également réunis mercredi à Vienne en Autriche.

valoriser le rôle des supporters

Pour la première fois au niveau international un dialogue est installé pour améliorer la compréhension mutuelle et prévenir les incidents, y compris violents, lors des rencontres de football.

Mieux comprendre le phénomène ultra, améliorer la communication et solutionner les problèmes entre supporters, instances sportives et policiers, prévenir les débordements dans les stades et en dehors de leur enceinte et valoriser le rôle des supporters dans le monde du football – c’est l’objectif poursuivi par cette conférence. Des universitaires, des chercheurs et des travailleurs sociaux ont apporté leur éclairage sur ces différentes questions.

Qui sont les ultras ? Comment se définit la « mentalité ultra » ? En quoi leur comportement se distingue-il de celui des autres supporters ? Pourquoi le mouvement véhicule-il une image négative ? Influence t-elle la manière dont la police gère les ultras ? Les mesures prises sont-elles adéquates ou au contraire source de problèmes ? Une étude du Conseil de l’Europe, menée à l’échelle européenne jusque dans les coulisses du mouvement ultra, vient d’être publiée et apporte certains éléments de réponse.

le drame du stade du Heysel

La conférence est organisée dans le cadre du suivi de la mise en œuvre de la Convention européenne sur la violence et les débordements de spectateurs lors de manifestations sportives et notamment de matches de football (1985). La Convention a été élaborée au lendemain du drame du stade du Heysel et est aujourd’hui une référence dans la préparation, y compris mondiale, des championnats de football.

Les discussions devaient contribuer à l’élaboration par le Conseil de l’Europe d’une Recommandation sur les Ultras destinée à améliorer le dialogue et la coopération entre les différents acteurs.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.