TER : la polémique enfle entre la SNCF et la région

ter-toulouse-matabiauMartin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées, a reçu mardi, Claude Solard, directeur national des TER à la SNCF, pour s’entretenir avec lui sur les dysfonctionnements constatés en Midi-Pyrénées.

461 trains ont été annulés en décembre 2009

« Depuis 2002, le budget que la Région consacre aux TER a doublé. La Région exige de la SNCF des résultats. Or, les dysfonctionnements sont sans cesse plus nombreux : 461 trains ont été annulés en décembre 2009, un usager sur quatre en moyenne est arrivé en retard en 2009, les insuffisances d’entretien provoquent l’immobilisation de 10 autorails actuellement, chiffre qui peut monter jusqu’à une vingtaine simultanément. La SNCF doit entendre la colère des élus et des usagers de la Région qui constatent de façon récurrente ces manquements inacceptables », a notamment déclaré le président de Région à l’issue de la rencontre.

« Qu’on ne nous parle pas des pénalités, que la SNCF doit nous verser quand elle ne respecte pas les termes de la convention qui nous lie. Ce que nous recherchons, c’est des résultats et la satisfaction des usagers. Le Directeur national des TER m’a assuré que des moyens exceptionnels seront mis en œuvre par la SNCF pour garantir le retour à un niveau normal de service dès la semaine prochaine. Il s’est engagé également à limiter le taux de suppression des trains à moins de 1%, à transférer dans l’immédiat en Midi-Pyrénées des autorails venant d’autres régions et à améliorer les conditions de la maintenance des autorails en injectant 3,5M€ sur l’atelier régional.
Il est clair que la Région ne se contentera pas de bonnes intentions. Elle attend des résultats rapides et durables
», a affirmé le président de la Région Midi-Pyrénées.

Dans l’attente, Martin Malvy a demandé au conseil juridique du Conseil régional de déposer d’ici la fin février le recours contre la SNCF qu’il avait annoncé et de mettre en œuvre une expertise permettant d’établir si la SNCF se donne effectivement les moyens de remplir les obligations qu’elle a contractées auprès de la Région Midi-Pyrénées.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.