Iran-Nucléaire : Kouchner annonce des propositions de sanction

Interrogé par une députée lors des questions au gouvernement, le ministre des affaires étrangères Bernard Kouchner, a précisé mardi, la position de la France après la décision du gouvernement iranien de procéder en Iran à l’enrichissement d’uranium.

“nous ouvrons la porte au dialogue à 5+1”

Bernard Kouchner a d’abord dit que cette annoncé du président iranien Mahmoud Ahmadinejad l’avait “surpris et inquiété”. Le ministre français a rappelé que la France et la Russie via l’agence internationale de l’énergie nucléaire (aiea) avaient fait une offre à l’Iran. Une offre qui prévoyait un enrichissement en Russie et un combustible fabriqué en france. L’Iran a dit Kouchner n’a donné “nulle réponse” mais soufflé le chaud et le froid en apportant des réponses contradictoires.

Avant d’évoquer des sanctions internationales Bernard Kouchner a laissé la porte ouverte au dialogue en disant devant la représentation nationale “nous ouvrons la porte au dialogue à 5 + 1 (France-USA-Russie-Grande Bretagne-ONU) à l’exception aujourd’hui la Chine

“Mais la France”, a annoncé le chef du Quaid d’Orsay, “prépare et nous allons proposer -au Conseil de sécurité de l’ONU- une 4e résolution avec sanction“.

Kouchner a conclu son intervention en prévoyant de ne pas “menacer le peuple iranien très courageusement contre son gouvernement” et en martelant que “nous allons proposer des propositions de sanctions notamment avec l’UE”.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.