Irak : une candidate aux élections assassinée

Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l’Irak, Ad Melkert, a vivement condamné lundi l’assassinat d’une candidate aux élections législatives prévues le 7 mars, Souha Abdullah Jarallah, qui a été abattue à Mossoul, dans le nord du pays, juste avant le démarrage de la campagne électorale.

sur la liste Irakia dirigée par le chiite laïc Iyad Allawi

M. Melkert a prévenu que de tels incidents ne pouvaient pas être tolérés. « La campagne de violence en Irak ne doit pas entraîner une intimidation de candidats ou interférer avec le droit de chaque Irakien à exercer son droit de vote », a-t-il dit. Selon lui, les Irakiens et les candidats doivent pouvoir participer au processus électoral, sans être dissuadés par la violence, le harcèlement et les intimidations.

Selon la presse, Souha Abdallah Jarallah, a été abattue dimanche par des hommes armés à Mossoul. Elle était candidate sur la liste Irakia dirigée par le chiite laïc Iyad Allawi, un ancien allié des Etats-Unis qui fut Premier ministre irakien de juin 2004 à avril 2005.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.