Darfour, le français de la Croix Rouge libéré

L’Opération Union africaine-ONU au Darfour (MINUAD) a salué lundi la libération d’un employé de la Croix Rouge, Laurent Maurice, enlevé dans l’est du Tchad au mois de novembre dernier.

enlevé par des hommes armés non identifiés au mois de novembre

Le Représentant spécial de la MINUAD, Ibrahim Gambari, a déclaré que cette libération était particulièrement une bonne nouvelle alors que la Mission elle-même a connu cette même situation pour deux de ses membres l’année dernière, relâchés après plus de cent jours de captivité.

Laurent Maurice, employé du Comité français de la Croix Rouge, avait été enlevé par des hommes armés non identifiés au mois de novembre, alors qu’il était en mission d’évaluation des récoltes à 10 kilomètres de la frontière avec le Soudan, dans la région du Darfour déchirée par la guerre.

Relâché samedi, il a été immédiatement transporté vers la capitale soudanaise, Khartoum, afin de recevoir des soins médicaux.

Un autre employé de la Croix Rouge française, enlevé dans l’ouest du Darfour en octobre, est toujours retenu par ses ravisseurs. M. Gambari a souligné l’importance du travail humanitaire dans la région, à la fois des Nations Unies et des organisations non gouvernementales, et a exhorté toutes les parties à ne pas entraver ces activités.

La MINUAD a été mise en place en 2007 pour endiguer la violence au Darfour, où 300.000 personnes ont été tuées et 2,7 million déplacées dans un conflit long de sept ans entre des rebelles et les forces gouvernementales alliées aux milices Janjawid.

La Mission fonctionne actuellement à 70% de ses capacités et manque toujours de certains éléments militaires essentiels à son fonctionnement dans cette région isolée, notamment des hélicoptères.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.