Elections en Irak : des réfugiés pourraient voter

Suite à la demande de la Haute Commission électorale indépendante pour l’Irak (IHEC), le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) s’est déclaré vendredi prêt à faciliter la participation des réfugiés irakiens vivant dans les pays voisins de l’Irak lors des prochaines élections.

210.000 d’entre eux en Syrie

« Les élections du 7 mars sont considérées comme une opportunité majeure pour consolider la réconciliation nationale », a dit un porte-parole du HCR lors d’un point de presse à Genève.

En décembre 2009, le HCR avait établi que quelque 300.000 Irakiens se trouveraient toujours dans la région (y compris plus de 210.000 d’entre eux en Syrie), dont près de 190.000 sont en âge de voter. Selon des sources provenant des gouvernements des pays hôtes, le nombre total des Irakiens dans la région serait bien supérieur, alors que des centaines de milliers d’Irakiens ne sont pas enregistrés auprès du HCR pour diverses raisons.

En étroite coopération avec les autorités irakiennes compétentes et les gouvernements des pays hôtes, l’assistance du HCR se limitera à fournir des données démographiques sur les Irakiens enregistrés, à informer ces derniers de leurs droits à participer aux élections et à fournir un soutien logistique qui pourrait être nécessaire pour un processus électoral pacifique et ordonné.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.