Côte d’Ivoire, tensions entre les forces de l’ONU et les autorités

Deux véhicules de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) transportant une dizaine de militaires de la Mission ont été bloqués le 28 janvier 2010 aux alentours de Yamoussoukro par les services de douanes ivoiriens qui les soupçonnaient de transporter des marchandises non autorisées à partir de Bouaké, a indiqué jeudi la Mission.

« Dès qu’elle a été informée de l’incident, l’ONUCI a diligenté une enquête qui a révélé que les véhicules contenaient 1933 cartouches de cigarettes et 1496 couteaux décoratifs. L’enquête a montré que ces articles n’avaient pas été acquis de manière frauduleuse et ont été achetés contre reçus à Bonoufla, à 25 km de Bouaké », a souligné le bureau du porte-parole de l’ONUCI, Hamadoun Touré.

Les cigarettes étaient destinées à la consommation mensuelle d’un contingent d’environ 1300 éléments. Quant aux couteaux décoratifs, ils devaient servir de souvenirs aux proches de ces soldats qui doivent achever leur mandat en mars prochain. Tous ces produits sont actuellement aux mains des douaniers.

L’ONUCI a réaffirmé qu’elle imposait à tout son personnel le respect strict des lois et règlements du pays, conformément à l’Accord de Siège qui le lie au gouvernement ivoirien, et ne saurait tolérer aucune exception à cet égard.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.