L’Amérique malade du tabac et de sa mal bouffe

Près de 400.000 Américains devraient mourir des suites de maladies coronariennes en 2010, la moitié de ces décès étant évitables en adoptant des modes de vie plus sains, souligne une étude publiée lundi par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

une plus grande activité physique

« La moitié de ces morts pourrait être évitée si les gens mangeaient des nourritures plus saines et arrêtaient de fumer », précise le Dr Simon Capewell, de l’université de Liverpool en Grande-Bretagne, co-auteur de cette étude sur les facteurs de risques cardiovasculaires aux Etats-Unis, publiée dans le Bulletin de l’OMS.

« Il n’y a pas de place pour l’autosatisfaction », ajoute-t-il. Depuis les années 1970, les taux de mortalité ont été réduits de moitié et la santé cardiovasculaire s’est grandement améliorée grâce à une politique de réduction du cholestérol et de la pression artérielle, ainsi que d’une plus grande activité physique.

Toutefois, depuis 1990, ces avancées ont été stoppées net en raison d’une immense augmentation de l’obésité et donc du nombre de diabètes. De même, la pression artérielle chez les femmes est en hausse.

L’étude a calculé le nombre de morts aux Etats-Unis sur la base de l’année 2.000 et prédit que près de 200.000 morts pourraient être évitées si les facteurs de risque étaient modestement réduits, en particulier la consommation de cigarettes, de sel et de graisses saturées.

« En évitant le tabac, en adoptant un régime alimentaire sain et en ayant une activité physique régulière, il est possible de réduire drastiquement le risque de développer des maladies cardiaques, de faire une attaque ou un diabète », souligne le Dr Shanthi Mendis, de la prévention et de la gestion des maladies chroniques à l’OMS.
« Les modes de vie déterminent directement la santé de nombreuses personnes. Dans le monde, près d’un milliard d’adultes sont en surpoids et si rien n’est fait, ce chiffre dépassera les 1,5 milliard à l’horizon 2015 », ajoute-t-elle.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.