Haïti : inquiétudes sur la situation des droits de l’homme

Le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies a adopté jeudi, à l’issue de sa session extraordinaire sur Haïti, une résolution dans laquelle il appelle la communauté internationale à continuer à garantir un soutien approprié et coordonné à la population et au gouvernement haïtiens, sans négliger les droits des plus vulnérables.

les enfants, les femmes, les déplaces et les blessés

Le Conseil souligne dans cette résolution l’importance d’un engagement renouvelé et durable de la communauté internationale à répondre aux difficultés rencontrées pour promouvoir et protéger les droits de l’homme en Haïti.

La situation des droits de l’homme dans ce pays suscite l’inquiétude après le séisme dévastateur du 12 janvier qui aurait tué plus de 150.000 personnes. Le Conseil des droits de l’homme souligne l’importance de protéger les enfants de la violence, des abus, de l’exploitation et des mauvais traitements et de prendre en compte les besoins des femmes dans le processus de relèvement.

La résolution invite également la Haut commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Navi Pillay, à identifier les domaines en matière de coopération et d’assistance technique avec Haïti.

Au cours du débat, les intervenants ont insisté sur les obligations humanitaires et éthiques de la communauté internationale à l’égard du peuple haïtien et sur la nécessité de respecter les droits des plus vulnérables, en particulier les femmes, les enfants, les personnes déplacées, les handicapés et les personnes âgées.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.