Vives tensions à l’Assemblée Nationale

Chaude séance des questions au gouvernement ce mercredi 27 janvier 2010. A l’approche des élections régionales les relations se tendent entre majorité UMP et opposition PS-PCF-Verts.

Et c’est le secrétaire général de l’UMP, le député Xavier Bertrand qui a allumé l’incendie. Lors d’une question posée au Ministre de l’intérieure Brice Hortefeux, le patron de l’UMP a accusé plusieurs présidents socialistes de collectivités locales d’user de l’argent public pour pousser la campagne pour les élections régionales. Et dénoncer à travers cette communication, le projet de réforme des collectivités locales.
La ville de Nantes et son maire Jean Marc Ayrault ont été nommément cités par Xavier Bertrand qui a accusé le patron du groupe socialiste à l’assemblée nationale de disposer d’un budget communication supérieur à celui de l’Elysée.

Sous le brouhaha des députés de l’opposition le ministre de l’Intérieur a promis lui des enquêtes sur le sujet.

Jean Marc Ayrault a ensuite pris la parole au nom du parti socialiste pour dénoncer les manoeuvres de l’UMP qui a récemment refusé une commission parlementairs sur les sondages de l’Elysée. Le député maire de Nantes a également clamé que le PS n’avait pas peur des menaces de l’UMP.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.