l’expulsion de la famille Derrar irrite la communauté éducative

La pétition de soutien adressée au Préfet de Haute Garonne a déjà recueilli un millier de signatures. Et le président du Comité de soutien n’est autre que le Conseiller Principal d’Education du lycée Françoise. Les 5 membres de la famille Derrar risquent l’expulsion et leur cas soulève une vague de protestations.

éducateur sportif au club de foot des Izards

Fatima, élève au Lycée Polyvalent Fraçoise de Tournefeuille, ainsi que son père, ont déjà reçu un arrêté d’obligation de quitter le territoire dans un délai d’un mois à compter du 06 janvier 2010.

La mère est en attente de recevoir la même notification. Et les autres enfants mineurs eux aussi scolarisés à Toulouse : Naziha en seconde au Lycée Toulouse Lautrec, Bouchra à l’école primaire Ernest Renan et Mohamed à l’école maternelle Ernest Renan devraient eux aussi quitter le territoire avec leurs parents.

Fatima, ses sœurs et son frère se sont particulièrement bien intégrés depuis leur arrivée en France. Après avoir obtenu brillamment un CAP elle commence une formation pour un baccalauréat professionnel services. Elle donne, précise ses enseignants “entière satisfaction tant sur le plan des résultats que sur celui de l’assiduité et du comportement“.

Le père a reçu en plus un document qui supprime son permis de travail et met fin par conséquence au CDI qu’il avait à l’aéroport de Blagnac ; d’autre part M. Derrar est éducateur sportif au club de foot des Izards et est représentant des parents d’élèves à l’école Ernest Renan. La mère a de gros problèmes de santé qui nécessitent des soins importants et permanents. La famille Derrar a parfaitement réussi son intégration

L’ensemble de la communauté éducative est très choqué par cette “application inhumaine” des textes.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.