Le concert toulousain d’Izia à guichets fermés

Attention phénomène. Fille du célèbre Jacques Higelin, Izia n’aura pas attendu sa majorité pour s’affranchir du riche mais encombrant héritage paternel (sans toutefois le renier, loin de là !). A 16 ans, sans label, la jeune fille faisait déjà la première partie d’Iggy Pop au Palais des sports de Paris. Elle se produit jeudi soir à Toulouse pour un concert évènement.

Izia en concert a toulouse le jeudi 28 janvier 2010 guichet fermeIzia fait preuve d’une maturité bluffante pour son jeune âge : compositions solides, voix protéiforme, qui n’est pas sans rappeler Janis Joplin, concerts débordant d’énergie…

Son premier album, enregistré au célèbre studio ICP à Bruxelles, est paru au printemps dernier. Elle y distille avec ses “mecs” comme elle aime à les appeler, un rock nerveux, incisif et sans concession, intégralement chanté en anglais. Les tubes ne manquent pas (Let me alone, Life is going down) et les incursions en territoire soul (The light, Sugar cane) sont salvatrices
au milieu de ce déluge de décibels.

Sa musique est taillée pour la scène, comme en témoignent ses concerts rageurs au Printemps de Bourges ou aux Vieilles Charrues cette année. Inratable pour tout amateur de rock qui se respecte !

En première partie, The Shaking Heads  présenteront leurs compos pop /rock dans la droite lignée des Arctic Monkeys, Kasabian & autres Datsuns, la classe toulousaine en plus !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.