concertations autour de la filière porcine régionale

Jeudi 21 janvier à 10 heures, le préfet de la région Midi-Pyrénées Dominique Bur a réuni, l’ensemble des acteurs de la filière porcine de Midi-Pyrénées, à la préfecture pour faire le point sur la crise qu’elle traverse actuellement.

les particularités du marché régional

Cette réunion fait suite à la rencontre organisée, le 18 décembre dernier, par M. Sallenave, directeur régional de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt, à la demande des éleveurs de la FRSEA, qui avaient souhaité attirer l’attention des pouvoirs publics sur les difficultés de la filière porcine de Midi-Pyrénées. Ils avaient également exprimé leur besoin d’une concertation avec l’ensemble des acteurs de la filière, de la distribution et des pouvoirs publics.

Cette réunion a rassemblé les représentants de la production, des entreprises d’abattage, de transformation (salaisons) et le secteur de la grande distribution. Elle a permis d’examiner la situation du marché international et français et les particularités du marché régional, plus particulièrement la valorisation des produits sous signe de qualité dans la région Midi-Pyrénées.

La crise que l’ensemble du secteur agricole traverse actuellement aggrave les effets des crises conjoncturelles du marché du porc des années précédentes, liée à une surproduction en 2007 et à la hausse du prix des matières premières destinées à l’alimentation des animaux en 2008. Ces trois années successives de conjoncture difficile mettent en péril les exploitations agricoles porcines, dont la trésorerie est fragilisée. Dans ce contexte tendu, la valorisation de la production régionale, le partage des marges au sein de la filière, son organisation et sa gouvernance attirent l’attention des pouvoirs publics.

les démarches de qualité sur le porc entier

Bien que le cheptel de Midi-Pyrénées représente moins de 5 % de l’effectif porcin national, la filière régionale a constamment œuvré pour maintenir des élevages qui approvisionnent des entreprises au savoir-faire reconnu par les consommateurs. Au travers des contrats de projet Etat-Région, en partenariat avec les conseils régionaux d’Aquitaine et de Midi-Pyrénées, l’Etat a toujours soutenu l’engagement de la filière dans les démarches de qualité sur le porc entier, telles que le « Porc fermier du Sud-Ouest », « Porc au grain du Sud-Ouest » ou « Porc saveur gourmande » ou sur des produits élaborés (jambon de Bayonne, Noir de Bigorre, salaisons label rouge des Monts de Lacaune et de la Montagne Noire).

Cette réunion a démontré la nécessité pour les acteurs de la filière de travailler à un accord de prix plus rémunérateur pour les producteurs, à court terme, de façon à soulager les trésoreries des exploitations très fragilisées. Les partenaires professionnels ont également convenu de la nécessité de conduire une réflexion approfondie sur une meilleure valorisation de la production régionale, en lien avec la grande distribution et la restauration hors foyer. Cette réflexion de plus long terme sera animée par Midiporc, l’interprofession de Midi-Pyrénées, en lien avec l’interprofession de l’Aquitaine, pour raisonner à l’échelle du bassin de production Sud-Ouest. Une nouvelle réunion de la filière porcine sera organisée au 2ème trimestre 2010 pour faire le point des propositions qui auront été élaborées par les acteurs de la filière, avec l’appui des services de l’Etat.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.