Haïti : Radio France va poursuivre son aide aux radios locales

Plusieurs jours après le séisme dévastateur, la radio de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH), a repris sa diffusion grâce à une assistance matérielle et technique de Radio France, a indiqué mercredi le Département de l’information de l’ONU.

les liens qui unissent Haïti à la France

Une équipe d’urgence de six personnes de Radio France et de Télédiffusion de France a été dépêchée à Haïti avec tout l’équipement nécessaire, très tôt après le séisme.

Le premier objectif de cette équipe d’urgence a été de remettre en service la radio de l’ONU installée à l’aéroport de la capitale, Port-au-Prince, puis de rétablir un relais avec les grands émetteurs situés sur les hauteurs de la ville et qui couvrent une zone beaucoup plus importante, permettant ainsi à MINUSTAH FM d’assurer l’assistance dont ont besoin les populations sinistrées.
« Ce que Radio France a fait, c’est extraordinaire. Quand ils sont arrivés, j’ai presque pleuré de joie. J’ai été très ému. Parce que dans une crise de cette envergure c’est très important de pouvoir communiquer avec la population le plus rapidement possible », a déclaré David Wimhurst, directeur du service de l’information de la MINUSTAH.

« L’ampleur de la catastrophe, les liens qui unissent Haïti à la France et l’importance que tient la radio dans la vie des Haïtiens justifient pleinement » la mobilisation de Radio France, a souligné pour sa part Jean-Luc Hees, président-directeur général de Radio France, qui va également prêter assistance à plusieurs autres radios à Haïti.
Traditionnellement, la radio est le média le plus accessible pour les Haïtiens.

« Mais avec cette tragédie, la reprise des émissions est littéralement vitale. Elle contribuera tant à la recherche des personnes disparues qu’à la réunion des familles dispersées, qu’au déploiement des secours alimentaires et médicaux », a déclaré le Secrétaire général adjoint à la communication et à l’information de l’ONU, Kiyo Akasaka, depuis New York.

Radio France a envoyé un équipement complet de radiodiffusion de 650 kg, comportant un émetteur FM, d’une station relais, d’une antenne, d’ordinateurs pour l’édition du son et d’une station satellite.

MINUSTAH FM a repris ses bulletins d’informations en français et en créole. La radio diffuse à Port-au-Prince sur 94.9 FM, à Jacmel sur 98.1 FM, aux Cayes sur 98.5 FM et à Hinche sur 90.1 FM.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.