Déjà 63 000 réfugiés somaliens en plus en 2010

Depuis le début de cette année, les combats et l’insécurité générale ont déplacé quelque 63.000 personnes en Somalie, alors que les combats font rage dans les régions situées au centre du pays, selon le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR).

sauver leur vie

Les combats continuent dans la capitale Mogadiscio où, selon des sources locales, les tout derniers combats de rue entre les forces gouvernementales et les milices Al-Shabaab et Hisb-ul-Islam le 13 janvier ont causé la mort d’au moins 10 personnes, y compris des enfants. Durant ces deux dernières semaines seulement, quelque 14.000 personnes ont été déplacées depuis et à l’intérieur de la capitale somalienne.

De nouveaux combats ont fait éruption entre Alu Sunna Wal Jamma et Hisb-ul-Islam à Belet Weyne, une ville du centre de la Somalie, le 9 janvier, et auraient causé la mort d’au moins 30 civils, en blessant 50 autres. Des milliers de personnes ont été forcées à fuir leurs maisons pour sauver leur vie et, à ce jour, environ 11.900 ont trouvé un abri temporaire aux alentours de Belet Weyne dans des conditions épouvantables. La région environnante d’Hiraan, bordant l’Ethiopie, accueille déjà plus de 50.000 personnes déplacées internes.

Parallèlement, à Dhuusamarreeb, dans la région centrale de Galgaduud et suite à un regain des affrontements entre Alu Sunna Wal Jamma et Al-Shabaab au début de cette année, le nombre des personnes déplacées a également augmenté. « Nous estimons que quelque 28.800 personnes sont désormais déplacées dans les villages situés aux alentours de Dhuusamarreeb. Ces personnes ont d’urgence besoin d’abri, d’eau et de soins médicaux. Selon des informations sommaires, quelque 150 personnes ont déjà été tuées et 80 autres ont été blessées durant les combats dans cette partie de la Somalie », a dit un porte-parole du HCR.

Alors que continue le conflit pour le contrôle du territoire, il est extrêmement difficile pour les travailleurs humanitaires, du fait de l’insécurité, d’accéder à cette zone et de fournir une assistance dont le besoin se fait tant ressentir.

La Somalie continue à être l’une des crises humanitaires parmi les pires au monde, avec quelque 1,5 million de personnes déplacées et plus de 560.000 personnes vivant en tant que réfugiés dans les pays voisins, principalement au Kenya (309.000), au Yémen (163.000) et en Ethiopie (59.000).

Articles Récents

Lourdes, mère et fils associés dans un trafic de drogue

Lourdes, mère et fils associés dans un trafic de drogue

A l'issue d'un banal contrôle routier, la police nationale des Hautes Pyrénées a démantelé un réseau de drogue à Lourdes.…

2 juin 2021
Toulouse – L’Établissement français du sang lance un appel d’urgence à la mobilisation

Toulouse – L’Établissement français du sang lance un appel d’urgence à la mobilisation

Après les jours fériés de mai qui ont causé une baisse importante des réserves de sang, l’EFS constate avec le…

2 juin 2021
Covid19 – sur le front des variants

Covid19 – sur le front des variants

Covid-19 : le variant indien menace le déconfinement du Royaume-Uni. Le gouvernement britannique fait face à de vives critiques mardi…

2 juin 2021
Toulouse – 2 opérations de vaccination exceptionnelles à Reynerie et Bagatelle

Toulouse – 2 opérations de vaccination exceptionnelles à Reynerie et Bagatelle

En parallèle de la campagne de vaccination massive menée sur l'ensemble du territoire pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, la…

1 juin 2021
Cahors, Saint-Cirq-Lapopie, ce que Macron va faire dans le Lot

Cahors, Saint-Cirq-Lapopie, ce que Macron va faire dans le Lot

A quelques jours du premier tour des élections régionales et départementales, le chef de l'Etat Emmanuel Macron se rendra pendant…

1 juin 2021
Occitanie : forte croissance de la filière photovoltaïque

Occitanie : forte croissance de la filière photovoltaïque

La Chambre de Commerce et d'Industrie d'Occitanie vient de publier des données prospectives de la filière photovoltaïques, elles sont très…

1 juin 2021