Haïti : 3500 nouveaux casques bleus pour reconstruire et stabiliser

Le Conseil de sécurité a décidé mardi l’envoi de 3.500 casques bleus supplémentaires pour renforcer la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) après le tremblement de terre qui a frappé le pays le 12 janvier.

« Conscient que la situation est grave et qu’il est urgent d’agir », le Conseil, par la résolution 1908- (2010), adoptée à l’unanimité, décide que la MINUSTAH comprendra jusqu’à 8.940 militaires et 3.711 policiers. Au 30 novembre 2009, la Mission comptait 9.065 personnels en uniforme, soit 7.031 soldats et 2.034 agents de police.

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, avait recommandé lundi l’envoi de ces renforts destinés à appuyer les efforts immédiats de relèvement, de reconstruction et de stabilisation.

« Nous devons faire tout notre possible pour que ces forces supplémentaires arrivent sur le terrain dès que possible afin qu’elles puissent aider à maintenir l’ordre et à distribuer l’aide humanitaire », a déclaré Ban Ki-moon à la presse, à l’issue de la séance du Conseil.

Le représentant de la Chine, Zhang Yesui, qui exerce ce mois-ci la Présidence du Conseil de sécurité, a déclaré que la décision d’envoyer des renforts démontrait « la grande importance que le Conseil attache à la situation post-catastrophe en Haïti », ainsi que son « ferme soutien au travail de la MINUSTAH en ce moment difficile ». Cette résolution est également le reflet du « désir commun des Nations Unies et de la communauté internationale dans son ensemble d’appuyer les secours et les efforts de reconstruction post-catastrophe en Haïti ».

« L’adoption de cette résolution facilitera un accomplissement plus efficace par la MINUSTAH des tâches importantes de maintien de la paix et de la stabilité en Haïti en vue d’appuyer les efforts de relèvement et d’aider à assurer le renforcement des capacités et la reconstruction post-catastrophe », a ajouté le délégué chinois.

Le Secrétaire général a indiqué que les opérations de sauvetage et de secours continuaient mardi. « 90 personnes ont été sauvées grâce à 43 équipes de sauveteurs. Il y a encore des vies à sauver », a-t-il dit.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.