Régionales, Barèges répond à de Veyrac

L’UMP se présente en ordre dispersé pour les élections régionales en Midi Pyrénées. En cause, les dissensions entre Brigitte Barèges et la patronne départementale du parti de Nicolas Sarkozy, Christine De Veyrac.

Après l’annonce samedi 16 janvier des premiers noms de la liste UMP-Majorité présidentielle en Haute-Garonne pour les élections régionales, la député européenne De Veyrac avait fait part de sa « stupéfaction » n’ayant été ni invitée ni informée de cette annonce.

La député maire de Montauban a décidé de s’expliquer sur ses choix. “Si j’ai décidé de dévoiler les noms des quatre premiers colistiers, c’est parce qu’un consensus s’est dégagé autour d’eux. Ce choix n’a d’ailleurs pas été contesté en commission nationale d’investiture de l’UMP, mercredi 13 janvier, par Christine De Veyrac elle-même”.

“Il est vrai que ces quatre candidats sont tous des personnes promues par Christine de Veyrac en tant que chargés de mission à l’UMP 31 (Vincent Novès est en charge des élus, Laurence Arribagé de la communication) ou proche d’elle comme Stéphane Mirc ou Elisabeth Pouchelon pressentie un temps comme secrétaire départemental” a encore précisé l’opposante à Martin Malvy qui voit là une querelle liée à la composition de la liste.

En effet explique encore Brigitte barèges “Sa réaction s’explique en réalité par sa déception de ne pas voir figurer son assistant dans les 6 premiers noms de la liste. Enfin, si seuls 4 noms sur 34 ont été dévoilés, c’est parce que nous sommes en phase de finalisation des accords passés avec les partis associés de l’UMP (Nouveau Centre, Parti Radical valoisien, MPF, CPNT, Parti Chrétien Démocrate, Gauche Moderne)“.

La liste complète annoncée “renouvelée, le rajeunie mais l’expérimentée” sera présentée à l’occasion du Conseil national de l’UMP le 30 janvier prochain.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.