Haïti : Ban Ki moon demande 3500 casques bleus supplémentaires

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a demandé lundi au Conseil de sécurité d’autoriser l’envoi de 3.500 casques bleus supplémentaires en Haïti pour aider à assurer la sécurité dans ce pays dont la capitale Port-au-Prince a été ravagée mardi dernier par un séisme de magnitude 7,0.

maintien de l’ordre et distribution de vivres et d’eau

« J’ai recommandé que le Conseil de sécurité augmente le nombre d’officiers de police de l’ONU de 1.500, soit une hausse de 67% par rapport au niveau actuel. J’ai aussi recommandé que le Conseil de sécurité envoie 2.000 militaires supplémentaires pendant six mois, soit une augmentation de près de 30% », a dit M. Ban à la presse à la sortie de consultations avec le Conseil de sécurité lundi matin.
La MINUSTAH, mission créée en 2004, dispose actuellement de 9.000 personnels militaires et de police en Haïti ainsi que de 2.000 employés civils. Quelque 3.000 casques bleus et policiers de l’ONU se trouvent dans la région de Port-au-Prince où ils sont chargés du maintien de l’ordre, de la distribution de vivres et d’eau et de l’assistance aux efforts de secours en général.
M. Ban s’est rendu dimanche à Port-au-Prince pour constater l’étendue des dégâts et exprimer sa solidarité au peuple haïtien et au personnel de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH).

Selon les estimations, près d’un tiers de la population haïtienne, soit 3 millions de personnes, a été affecté par le séisme.

« La population haïtienne a besoin de voir qu’aujourd’hui est meilleur qu’hier. Elle a besoin de croire que l’avenir sera meilleur que le passé. C’est notre responsabilité universelle », a dit M. Ban, à propos de l’immense effort humanitaire international pour venir en aide aux Haïtiens. « La situation est terrible. La ville entière a été dévastée. C’est sans précédent », a-t-il ajouté.

De son côté, le porte-parole du Secrétaire général, Martin Nesirky, a indiqué lundi que l’ONU pouvait confirmer le décès de 46 employés des Nations Unies et que des centaines d’autres étaient toujours portés disparus.

Articles Récents

Lourdes, mère et fils associés dans un trafic de drogue

Lourdes, mère et fils associés dans un trafic de drogue

A l'issue d'un banal contrôle routier, la police nationale des Hautes Pyrénées a démantelé un réseau de drogue à Lourdes.…

2 juin 2021
Toulouse – L’Établissement français du sang lance un appel d’urgence à la mobilisation

Toulouse – L’Établissement français du sang lance un appel d’urgence à la mobilisation

Après les jours fériés de mai qui ont causé une baisse importante des réserves de sang, l’EFS constate avec le…

2 juin 2021
Covid19 – sur le front des variants

Covid19 – sur le front des variants

Covid-19 : le variant indien menace le déconfinement du Royaume-Uni. Le gouvernement britannique fait face à de vives critiques mardi…

2 juin 2021
Toulouse – 2 opérations de vaccination exceptionnelles à Reynerie et Bagatelle

Toulouse – 2 opérations de vaccination exceptionnelles à Reynerie et Bagatelle

En parallèle de la campagne de vaccination massive menée sur l'ensemble du territoire pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, la…

1 juin 2021
Cahors, Saint-Cirq-Lapopie, ce que Macron va faire dans le Lot

Cahors, Saint-Cirq-Lapopie, ce que Macron va faire dans le Lot

A quelques jours du premier tour des élections régionales et départementales, le chef de l'Etat Emmanuel Macron se rendra pendant…

1 juin 2021
Occitanie : forte croissance de la filière photovoltaïque

Occitanie : forte croissance de la filière photovoltaïque

La Chambre de Commerce et d'Industrie d'Occitanie vient de publier des données prospectives de la filière photovoltaïques, elles sont très…

1 juin 2021