Arrestation d’une famille Tchetchène, les Verts dénoncent un traquenard de la Préfecture

franciscainsMercredi 13 janvier, la préfecture de Haute-Garonne a organisé “un véritable traquenard” estime le groupe Vert à la Mairie de Toulouse, “pour procéder à l’arrestation d’une famille tchétchène en demande d’asile, dont deux enfants sont scolarisés” précise encore Régis Godec pour les élus écologistes à la Mairie de Toulouse.

un signe inquiétant

Voici les faits présentés par les élus qui jugent le procédé “indigne” de la part de représentants de l’Etat ; “La famille a en effet été invitée à se rendre à la préfecture afin d’examiner son dossier… Elle y a été accueillie par la police des frontières, qui a ensuite tenté de l’expulser en Pologne, première étape avant un retour programmé en Tchétchènie“.

Il s’agit là d’une véritable attaque contre le droit d’asile, telle que nous n’en avions pas connue jusqu’ici à Toulouse. Par cet acte, la préfecture envoie un signe inquiétant à tous les demandeurs d’asile, qui pouvaient auparavant venir en confiance à un rendez-vous” poursuivent les partisans de Gérard Onesta.

Les élus Verts “protestent contre ces pratiques, qui achèvent de déshonorer la tradition d’accueil de notre pays“.
Nous demandons instamment à la préfecture de Haute-Garonne de garantir sur notre territoire le respect des droits élémentaires de la personne, quelle que soit sa nationalité !” ont conclu les élus Verts à la Mairie de Toulouse.

Régis Godec, président du groupe des élus Verts.

Photo (c) Toulouse7.com un moine de l’ordre franciscain prient en faveur des sans papier sur la place du Capitole

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.