Aide humanitaire pour le Tadjikistan

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a dressé le bilan mercredi de l’assistance fournie au Tadjikistan à la suite d’un séisme qui a frappé ce pays le 2 janvier, en soulignant que l’essentiel du matériel nécessaire pour passer l’hiver aura été acheminé d’ici jeudi 14 janvier.

passer l’hiver

Il s’agit d’une centaine de tentes d’hiver, de réchauds et de 600 grosses couvertures réunis avec l’aide la Norvège.

Un séisme de 5,3 sur l’échelle de Richter a secoué la région de Vanj dans la région du Gorno Badakhshan, affectant une vingtaine de villages où vivent environ 7.000 personnes. Au moins 140 maisons ont été détruites, 950 endommagées.

Le Tadjikistan a demandé l’aide des Nations Unies et de la communauté internationale pour aider la population à passer l’hiver. Une centaine de tentes, qui étaient déjà pré-positionnées par le Croissant-Rouge, ainsi que des abris d’urgence de l’ONU, ont pu être acheminés dès le 8 janvier. Des couvertures, des nécessaires sanitaires, des pastilles de purification de l’eau et de la nourriture ont aussi été distribués.

Cette aide de première urgence a permis d’attendre l’arrivée d’une aide pour le plus long terme. « Nous sommes extrêmement reconnaissants au gouvernement norvégien et aux autres donateurs pour leur soutien généreux », a déclaré Gabriella Waaijman, directrice du bureau d’OCHA pour l’Asie centrale. « A l’échelle mondiale, cette urgence peut sembler petite et par conséquent aisément ignorée, mais pour les personnes affectées elle est très réelle ».

Alors qu’il a été répondu à l’essentiel des besoins sur le plan humanitaire, le Tadjikistan a demandé à ce que la priorité soit donnée maintenant à la reconstruction de bâtiments répondant aux normes antisismiques.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.