Racisme : l’Italie pointée du doigt par les Nations Unies

Deux experts des Nations Unies sur les questions de migration et de racisme ont appelé les autorités italiennes à prendre toutes les mesures nécessaires pour juguler les tendances xénophobes actuelles dans le pays qui ont donné lieu à une éruption de violence contre des immigrants qui a fait 53 blessés la semaine dernière en Calabre.

extrêmement inquiétant

« Il doit être répondu de la manière la plus vigoureuse par l’application de la loi à la violence, qu’elle soit perpétrée par des Italiens ou par des travailleurs migrants ; les droits de l’homme doivent être protégés en toutes circonstances, sans prendre en compte le statut d’immigrant », soulignent les deux experts auprès du Conseil des droits de l’homme.

Ces deux experts sont le Rapporteur sur les formes contemporaines de racisme, de discrimination raciale, de xénophobie et de l’intolérance qui y est associée, Githu Muigai, et le Rapporteur spécial sur les droits de l’homme des migrants, Jorge Bustamante.

Ils soulignent que la violence qui a fait éruption dans la localité de Rosarno est « extrêmement inquiétante par les problèmes graves et profondément enracinés de racisme contre ces travailleurs migrants qu’;elle révèle. »

« Les autorités italiennes doivent montrer leur engagement ferme et permanent à créer un environnement sûr et pacifique pour tous », ajoutent-ils. Cela suppose de trouver les moyens d’améliorer les conditions de vie et de travail misérables de ces travailleurs migrants. Certains d’entre eux sont venus dans le pays par l’intermédiaire de trafiquants de main d’oeuvre qui ont pour but de les exploiter. Cela implique aussi « de mettre en oeuvre une politique d’immigration qui soit en pleine conformité avec les critères internationaux en matière de droits de l’homme », affirment-ils.

Tout en se félicitant de l’enquête ouverte par les autorités, MM. Muigai et Bustamante soulignent qu’il est « plus urgent que jamais » que celles-ci donnent de la consistance à leur politique de lutte contre le racisme, en dénonçant les discours haineux et en poursuivant les auteurs d’actes racistes et violents. « La violence ne peut et ne doit jamais être en aucune circonstance un moyen de répondre à des difficultés », écrivent-ils.

Articles Récents

Lourdes, mère et fils associés dans un trafic de drogue

Lourdes, mère et fils associés dans un trafic de drogue

A l'issue d'un banal contrôle routier, la police nationale des Hautes Pyrénées a démantelé un réseau de drogue à Lourdes.…

2 juin 2021
Toulouse – L’Établissement français du sang lance un appel d’urgence à la mobilisation

Toulouse – L’Établissement français du sang lance un appel d’urgence à la mobilisation

Après les jours fériés de mai qui ont causé une baisse importante des réserves de sang, l’EFS constate avec le…

2 juin 2021
Covid19 – sur le front des variants

Covid19 – sur le front des variants

Covid-19 : le variant indien menace le déconfinement du Royaume-Uni. Le gouvernement britannique fait face à de vives critiques mardi…

2 juin 2021
Toulouse – 2 opérations de vaccination exceptionnelles à Reynerie et Bagatelle

Toulouse – 2 opérations de vaccination exceptionnelles à Reynerie et Bagatelle

En parallèle de la campagne de vaccination massive menée sur l'ensemble du territoire pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, la…

1 juin 2021
Cahors, Saint-Cirq-Lapopie, ce que Macron va faire dans le Lot

Cahors, Saint-Cirq-Lapopie, ce que Macron va faire dans le Lot

A quelques jours du premier tour des élections régionales et départementales, le chef de l'Etat Emmanuel Macron se rendra pendant…

1 juin 2021
Occitanie : forte croissance de la filière photovoltaïque

Occitanie : forte croissance de la filière photovoltaïque

La Chambre de Commerce et d'Industrie d'Occitanie vient de publier des données prospectives de la filière photovoltaïques, elles sont très…

1 juin 2021