Philippe Seguin est décédé

Le président de la Cour des Comptes, longtemps haut dirigeant du RPR et homme d’état est décédé dans la nuit du 6 au 7 janvier 2010.

Ancien ministre des Affaires sociales et de l’Emploi, président de l’Assemblée nationale française de 1993 à 1997 et président du Rassemblement pour la République (RPR) de 1997 à 1999, il avait accédé au rang de Premier président de la Cour des comptes le 21 juillet 2004. Et comme le notait le Canard Enchaîné ne se privait pas pour agir en contre pouvoir de l’exécutif en envoyant régulièrement des “boules puantes” à Nicolas Sarkozy.

Longtemps député des Vosges, Philippe Seguin avait tenté de briguer, en vain, la mairie de Paris. Un échec cuisant qui le poussera notamment à mettre fin à son engagement politique en 2002.

Respecté à gauche, et incontournable à droite, Philippe Seguin incarnait le “Gaullisme social”.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.