le Gabon, le Liban, la Bosnie-Herzégovine et el Brésil nouveaux membres non permanents du Conseil de sécurité de l’ONU

Le Conseil de sécurité a tenu mardi des consultations sur son programme de travail pour le mois de janvier et sur des questions diverses, avec la participation pour la première fois des cinq nouveaux membres non permanents (Bosnie-Herzégovine, Brésil, Gabon, Liban, Nigéria).

élus par l’Assemblée générale

Lors de ces consultations, les membres du Conseil ont également décidé quels seraient les présidents et vice-présidents de son Comité de sanctions cette année, a précisé le porte-parole du Secrétaire général de l’ONU.

Le 15 octobre, l’Assemblée générale de l’ONU avait élu, dès le premier tour de scrutin, les cinq nouveaux membres non permanents pour un mandat de deux ans, à compter du 1er janvier 2010.
Chaque année, l’Assemblée générale élit cinq nouveaux membres non permanents pour siéger au Conseil de sécurité en remplacement des cinq membres sortants qui ne sont pas immédiatement rééligibles.

Outre les cinq membres permanents – la Chine, les États-Unis, la Fédération de Russie, la France et le Royaume-Uni -, le Conseil de sécurité est composé en 2010, de l’Autriche, du Brésil, de la Bosnie-Herzégovine, du Gabon, du Japon, du Liban, du Mexique, du Nigéria, de la Turquie et de l’Ouganda.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.