Le Pakistan prolonge son hospitalité à 1,7 million de réfugiés afghans

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) se félicite de la décision du Pakistan de continuer d’accorder l’hospitalité aux 1,7 million de réfugiés afghans officiellement enregistrés encore présents sur son territoire.

Le Pakistan a informé le HCR de son intention de finir de déterminer sa stratégie de gestion et de rapatriement des réfugiés afghans pour la période 2010-2012. D’ici là, le HCR a reçu l’assurance que les Afghans continueraient de se voir protégés et qu’ils ne seraient soumis à aucun harcèlement d’aucune sorte.

Ces assurances « permettront de lever incertitudes et anxiété au sein de la population afghane enregistrée au Pakistan », a déclaré le 31 décembre Khassim Diagne du HCR. Il a qualifié cette décision de « geste confirmé de générosité de la part de l’Etat et du peuple pakistanais ».

La situation des Afghans au Pakistan et la question de leur retour volontaire dans leur pays sont régies par un accord tripartite signé par le Pakistan, l’Afghanistan et le HCR. En vertu de cette entente, les trois parties sont convenues de proroger au-delà du 31 décembre le droit des Afghans de résider au Pakistan.

Le HCR estime que l’instabilité que connaît le voisin du Pakistan, ainsi que ses possibilités économiques limitées empêchent de nombreux réfugiés de regagner leur patrie.

Alors qu’il reste officiellement 1,7 million de réfugiés dans les centres urbains et dans des camps au Pakistan, on estime que plus de 3,5 millions d’Afghans sont rentrés chez eux depuis 2002, en bénéficiant d’un programme de retour volontaire du HCR.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.