L’ONU visée par un attentat en Afghanistan

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a indiqué lundi que l’un de ses employés faisait partie des victimes de l’attentat suicide qui a frappé le 24 décembre la ville méridionale de Kandahar, en Afghanistan.

Les restes de cet employé du PAM décédé « ont été identifiés par un parent dimanche. Pour protéger sa famille, son identité n’est pas dévoilée », a dit l’agence des Nations Unies dans un communiqué.

“Je suis choquée et attristée par cette perte terrible”, a dit la directrice exécutive du PAM, Josette Sheeran. « Nos pensées et prières sont avec la famille, les amis et les collègues de cet homme dévoué dont le courage et l’engagement ont contribué à notre capacité à fournir une assistance alimentaire aux affamés dans le sud de l’Afghanistan ».

La victime était un citoyen afghan âgé de 24 ans qui a commencé à travailler pour le PAM en juillet comme gardien d’un entrepôt.

Il fait partie des 8 personnes qui ont été tuées lorsqu’un kamikaze a déclenché des engins explosifs cachés dans une carriole à Kandahar le soir du 24 décembre. Trois civils afghans et un policier ont également été blessés dans cet attentat suicide.

L’employé du PAM était de repos au moment de l’explosion. Le PAM estime qu’il n’était pas la cible de l’explosion. Il semble qu’il ne faisait que passer au moment où la bombe a explosé.

Ses restes devaient être transportés au Pakistan, où vit sa famille, afin qu’ils puissent être enterrés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.