La Poste officiellement privatisée par l’Assemblée Nationale

La majorité de l’Assemblée Nationale a autorisé mardi la transformation de l’Établissement Public -sous régime de droit administratif- La Poste en Société Anonyme sous statut de droit privé.

Pour la député socialiste de Toulouse, Catherine Lemorton, opposée à cette transformation “le Gouvernement prépare en fait une future privatisation de la Poste“.

Avec pour conséquences, estime encore la députée :”une baisse de la qualité du service rendu à la population, une diminution du nombre de points de contact sur notre territoire national et une réduction drastique des effectifs”.

Dans une période où les dérives concrètes du système néo-libéral devraient inviter tous les responsables politiques à un minimum de retenu, le Gouvernement nous montre son incapacité à rassurer les Français en maintenant intacts certains établissements publics si importants pour la population” a conclu la député socialiste.

A l’automne une votation citoyenne organisée par les syndicats, associations et partis de gauche avait recueilli plus de deux millions de signatures. Les organisateurs avaient alors demandé en vain au président de la République la tenue d’un référendum sur le statut de la Poste.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.