Nouveau charter d’Afghans : vive condamnation de la CFDT

La CFDT a interpellé mercredi après midi le gouvernement sur ses engagements. Dans un communiqué de presse le syndicat dirigé par François Chérèque estime que cette expulsion contrevient aux conventions internationales ratifiées par la France.

la Convention de Genève

Dans le cadre d’un charter franco-britannique, la France a renvoyé plusieurs exilés Afghans dans la nuit de mardi à mercredi “contre l’avis des autorités afghanes” précise le communiqué de presse.

“Indignée et scandalisée”, la CFDT “condamne ces expulsions avec la plus grande fermeté.

“Alors qu’ils ont fui la guerre et sont venus chercher une protection en Europe, les autorités françaises ont renvoyé ces migrants en Afghanistan, les exposant ainsi à de graves dangers sécuritaires et humanitaires. Nous demandons l’arrêt de ces expulsions indignes qui contournent le principe de non-refoulement garanti par la Cour européenne des droits de l’Homme et la Convention de Genève” a encore précisé le syndicat.

“Nous affirmons l’urgence de suspendre tout retour forcé vers l’Afghanistan et de rendre plus effectif le droit à la protection en France et en Europe” a conclu la CFDT.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.