1 million de passagers “low cost” en 2009 à l’Aéroport Toulouse-Blagnac

Pour la première fois de son histoire, l’Aéroport Toulouse-Blagnac a franchi le cap du millionième passager low cost annuel, le 28 novembre dernier, sur un vol easyJet entre Londres-Gatwick et Toulouse-Blagnac.

Dans un contexte de crise écononomique, la pratique low cost (vol pas cher) se développe : représentait 15 % du trafic en 2008 et devrait atteindre 18 % à la fin de l’année 2009.

Pour les analystes de l’aéroport de Toulouse Blagnac, le profil des passagers empruntant les compagnies low cost évolue et inclue désormais la clientèle affaires. En 2008, celle-ci représentait 14 % des réservations sur les destinations internationales. Sur les lignes intérieures, cette part s’élevait à 38 % du total des passagers embarqués vers Paris-Orly et Lyon. Sur ces deux liaisons, cette tendance est confortée par le profil des voyageurs qui les empruntent : 48 % sont cadres ou professions libérales (31 % pour les vols internationaux low cost).

Sur la plateforme, les acteurs de ce secteur sont easyJet, Aer Lingus, BMI Baby, Flybe, Germanwings, Jet2.com, Jet4You et, jusqu’à récemment, Atlas Blue (remplacé par Royal Air Maroc, sa maison mère). Ces compagnies sont présentes sur les liaisons intérieures (Paris-Orly, Lyon) ; elles offrent également un maillage conséquent sur le Royaume-Uni (Londres-Gatwick, Manchester, Leeds, Birmingham, Bristol, Edimbourg, Belfast) et déploient des lignes vers l’Irlande (Dublin), l’Allemagne (Hambourg), l’Espagne (Madrid) et le Maroc (Casablanca et Marrakech).

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.