Expulsions vers l’Afghanistan : les contradictions du Gouvernement

IL y a de la friture entre l’Elysée, le ministère de l’immigration -et de l’identité nationale- et le quai d’Orsay. Alors que le secrétaire général de l’Elysée Claude Guéant, vient d’annoncer officiellement, aux micros de RTL, une nouvelle vague d’expulsions vers l’Afghanistan le ministère des affaires étrangères a maintenu son avis sur le pays. Ancien socialiste, Bernard Kouchner s’était déjà dit choqué par la première expulsion.

Voici ce qu’écrit aujourd’hui officiellement le ministère des affaires étrangères sur l’Afghanistan :

Les voyages sont absolument déconseillés en Afghanistan, dans tous les cas.
La situation sécuritaire est mauvaise. Les attentats-suicides sont de plus en plus fréquents, ainsi que les attentats aux engins explosifs télécommandés. La criminalité, liée notamment à la production d’opium et au narcotrafic, augmente. Les enlèvements d’Occidentaux et d’Afghans, contre rançon ou en échange de taliban emprisonnés, se multiplient. Les assassinats de personnes kidnappées et les victimes d’attentats ne cessent d’augmenter.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.