Silvio Berlusconi victime d’une agression

La scène s’est déroulée dimanche soir à Milan et les services de sécurité du Premier ministre italien n’ont pas eu le temps de réagir à l’agression. Selon plusieurs sources concordantes, le “cavaliere” souffrirait d’une fracture du nez, et de nombreuses contusions. Son agresseur serait un malade mental.

Les faits : l’homme fort de l’Italie, accompagné de ses alliés, tenait un meeting politique dans la capitale lombarde. En sortant de la salle, le Premier ministre est alors allé salué la foule. C’est à ce moment là qu’un homme a jeté un projectile à la figure de l’homme d’affaire et homme politique italien. Selon des témoins de la scène, violemment touché Berlusconi se serait effondré le visage en sang. Le projectile utilisé, une arme par destination : une représentation du dôme de la cathédrale de Milan !

Les images choquantes du “cavaliere” ensanglanté ont immédiatement fait le tour du monde. Loin des clichés d’un Berlusconi, lifté, bronzé et souriant, elles montrent, pour la première fois, l’image d’un homme, simple, blessé dans sa chair et souffrant.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.