Profanation de la mosquée de Castres : la CFDT indignée

La mosquée de Castres (Tarn) a été profanée dans la nuit de samedi à dimanche par des inconnus qui ont tagué des propos racistes et des croix gammées sur les murs extérieurs.

redoubler de vigilance

Dans un communiqué La CFDT a exprimé “son indignation face à ces actes. Elle demande que les auteurs soient rapidement identifiés et sanctionnés“.

Par ailleurs, la CFDT “ appelle ses militants à redoubler de vigilance et à agir collectivement face à toutes les formes de discrimination et d’intolérance nourries par la crise et l’évolution incontrôlée du débat sur l’identité nationale“.

“Cet acte a eu lieu deux jours après la date de célébration du soixante et unième anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme. La CFDT réaffirme son attachement aux principes énoncés dans ce texte et sa volonté de mettre en avant l’égalité, la justice, la dignité et le respect” a précisé le communiqué de la centrale syndicale.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.