Le débat sur l’identité nationale à Toulouse

Critiqué par les uns, attendu par les autres, le débat sur l’identité nationale et l’immigration a lieu lundi à Toulouse à l’Université des Sciences sociales. Le débat intervient quelques heures après les dégradations commises à la mosquée de Castres.

Les trois débats (un par arrondissement) se dérouleront :
Le lundi 14 décembre 2009, à 18h00, à Toulouse
Organisé par Mme Françoise Souliman, sous-préfète, secrétaire générale de la Préfecture, sous la présidence de M. Dominique Bur, Préfet de la région Midi-Pyrénées, Préfet de la Haute-Garonne. Lieu : Université Toulouse 1 Capitole

Le mardi 15 décembre 2009, à 18h00, à Saint-Gaudens
Organisé par M. Bernard Bahut, sous-préfet de l’arrondissement de Saint-Gaudens
Salle de conférences du Parc des expositions ; 31800 Villeneuve-de-rivière (accès RN 117)

Le jeudi 17 décembre 2009, à 18h00, à Muret
Organisé par M. Loïc ARMAND, de l’arrondissement de Muret
Espace Agora Pyrénées ; 138 avenue des Pyrénées ; 31600 Muret

La participation aux débats locaux :
Selon le communiqué officiel “ces trois débats sont ouverts aux forces vives de la Nation : parlementaires et élus locaux, réseaux des élus de la diversité, mouvements associatifs, sportifs et d’éducation populaire, enseignants, élèves et parents d’élèves de l’enseignement primaire, secondaire et supérieur, organisations syndicales et patronales, chefs d’entreprise, représentants des cultes, associations patriotiques,…

la préfecture précise que “Plus de 1000 invitations ont été envoyées”.

Trois axes seront abordés au cours du débat : « l’apprentissage des valeurs républicaines », « identité nationale et appartenances multiples », « être français aujourd’hui : des propositions pour consolider l’identité nationale».

Les débats sont ouverts à tous, dans la mesure des places disponibles

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.