Pour la CFDT le Parlement a restreint les droits à la retraite des plus modestes

Sous un communiqué intitulé “Congé parental et retraite Le Parlement restreint les droits à la retraite des plus modestes”.

En cause pour le syndicat de François Chérèque : la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2010 qui dixit la CFDT “supprime la possibilité de cumul entre la majoration de durée d’assurance vieillesse liée au congé parental d’éducation1 et l’Assurance vieillesse des parents au foyer2 (AVPF), octroyée sous conditions de ressources.”

Une mesure, indique le communiqué de la centrale qui “touche les salariés les plus modestes”. Et qui sur la forme n’aurait “été décidée sans concertation avec les partenaires sociaux”.

Cette disposition n’aborde qu’une petite partie de la question des droits familiaux sans remettre à plat l’ensemble du sujet précise la CFDT qui affirme “refuser les rafistolages successifs du système de retraite qui pénalisent les salariés”.

Dans “le cadre d’un Grenelle des retraites” , le syndicat demande “l’ouverture d’une discussion sur l’ensemble des droits familiaux de retraite, afin d’adapter leurs contours aux besoins réels des salariés”.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.