Nouveaux affrontements en République Démocatique du Congo

Le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU en République démocratique du Congo (RDC), Alan Doss, a annoncé mercredi le renforcement des positions de la Mission de l’Organisation des Nations Unies en RDC (MONUC) dans la ville de Gemena, dans le nord-ouest du pays.

115.000 personnes ont fui ces affrontements

« Aujourd’hui, le commandant de la force, le général (Babacar) Gaye est allé à Gemena », a dit M. Doss lors d’une conférence de presse à Kinshasa. « Nous renforçons notre présence pour décourager tout trouble ».

La police congolaise a érigé des barrières sur toutes les routes à la sortie de la ville de Gemena pour juguler la fuite des habitants observée lundi et mardi, à cause de l’insécurité, selon Radio Okapi.

Gemena se trouve à environ 200 kilomètres au nord du village de Dongo, dans la province de l’Equateur, où des affrontements tribaux ont éclaté fin octobre et ont fait depuis une centaine de morts.

Au moins 115.000 personnes ont fui ces affrontements, dont plus de 77.000 ont traversé le fleuve Oubangui pour se réfugier en République du Congo.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.