Afghanistan : le représentant de l’ONU demande des efforts coordonnés

Le Représentant du Secrétaire général pour l’Afghanistan, Kai Eide, a appelé mercredi les principaux partenaires de ce pays à travailler ensemble d’une manière plus coordonnée et simplifiée dans leurs efforts pour soutenir le développement de l’Afghanistan.

« Il n;y a pas d’autre choix. Nous devons tous changer notre état d’esprit et être davantage prêts à une approche coordonnée », a déclaré M. Eide au sujet de l’assistance fournie par l’ONU, la Force internationale d’assistance à la sécurité (ISAF), l’Union européenne et les principaux bailleurs de fonds.

Lors d’une réunion à Kaboul avec le Secrétaire à la défense américain, Robert Gates, M. Eide a aussi souligné le besoin d’éviter une situation où la pression pour obtenir des résultats immédiats conduit à accélérer les projets à impact rapide et à ignorer les solutions plus durables.

“Cela s’applique en particulier à la construction des institutions civiles et à la croissance économique de l’Afghanistan”, a-t-il dit.

Le Représentant spécial a cité la nouvelle dynamique dans le partenariat entre l’Afghanistan et la communauté internationale, dont le lancement de la nouvelle stratégie du Président américain Barack Obama pour ce pays.

« Toutefois, cette nouvelle dynamique est encore fragile et doit être consolidée avec la nomination et le travail du nouveau gouvernement afghan et les préparatifs de la Conférence de Londres du 28 janvier 2010 », a dit M. Eide.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.