Six mois de prison pour avoir foncé dans la médiathèque

Fortement alcoolisé, il détruit sa BMW dans les jardins du bâtiment José Cabanis pour fuir la police. Le 23 mai dernier, vers 4 heures du matin, Jean-Michel, un ressortissant espagnol, remonte à vive allure les allées de Brienne. A ses cotés dans la BMW noire, deux hommes et une femme qui rentrent tous de la même soirée.

Très vite, une voiture de police en patrouille les repère, et part à la poursuite du bolide. Arrivé sur les allées Jean Jaurès, Jean-Michel accélère jusqu’à 125 km/h selon les experts, et manque le virage à droite pour contourner la médiathèque.

La voiture rebondit alors sur un îlot central, percute une rambarde, tombe 10 mètres plus bas dans les jardins et détruit les vitres de l’espace livres réservé aux enfants.

Un taux d’alcoolémie effarant

Les quatre passagers du véhicule ont été extraits de l’épave dans un état grave. « Ils ont échappé de peu à la mort, a rappelé le procureur à l’audience. Tout ça pour fuir un contrôle de police, une amende, bref quelques désagréments ? Trop de refus d’obtempérer sont recensés de nos jours et on a l’exemple aujourd’hui de ce que peut provoquer un délit de fuite. »

Si l’homme de 34 ans avait pris peur en se sachant poursuivi par la police, c’est parce que lui aussi avait passé sa soirée à consommer de l’alcool. Et pas qu’un peu ! Le bilan toxicologique effectué à son arrivée à l’hôpital révélait un taux d’alcoolémie à 2,5 grammes par litre de sang.

C’est pourquoi le parquet a requis 2 ans de prison dont 1 avec sursis et l’annulation du permis de conduire. Mais le tribunal a été plus clément envers celui qui dit ne même pas se souvenir des circonstances de l’accident et qui n’a plus touché à l’alcool depuis ce jour. Verdict : 18 mois de prison dont 12 avec sursis, annulation du permis de conduire et stage de sensibilisation à la sécurité routière.

Walid Hamadi

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.