Roman Polanski libéré sous strict contrôle judiciaire

Le cinéaste franco polonais a regagné vendredi après midi son chalet de Gstaad dans le canton de Bernes en Suisse. Libéré sous caution et contrôle judiciaire strict après plusieurs semaine de détention.

Accusé d’actes sexuels sur mineure aux Etats Unis, le réalisateur du Bal des Vampires ou de Rosemary’s babies, avait été arrêté par la police suisse sur demande de la justice américaine. Les faits reprochés à Roman Polanski remontent à l’année 1977.

L’ami de Jack Nicholson et réalisateur de Chinatown avait alors passé plusieurs jours dans les geôles américaines avant de fuir en Europe.

Le 25 novembre 2009, le Tribunal pénal fédéral suisse avait ordonné sa libération contre une caution de 4,5 millions de francs suisses (environ 3 millions d’euros) et une assignation à résidence avec port d’un bracelet électronique dans sa résidence de Gstaad.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.